Le guide complet sur l'activité à Essaouira et ses environs : Essaouira, hotel essaouira, riad essaouira, restaurant essaouira, Spa à Essaouira.

La médina d’Essaouira

La médina d’Essaouira, le miroir de l’histoire du Maroc

La médina : le coeur de la ville d’Essaouira

La médina d’Essaouira c’est le coeur vivant de la ville, c’est l’objet de la première fondation du sultan Mohammed ben Abdellah, qui ordonna sa construction pour accueillir les premiers habitants de la citadelle. L’objectif était de parer les éventuelles attaques venant de la côte atlantique entre la ville d’Agadir et la ville de Safi (distance importante entre les deux villes plus de 200km). La médina compte plusieurs quartiers qui se croisent tout au long de sa surface, elle se compose d’un marché aux poissons et de plusieurs marchés faisant fleurir la vie au sein de la petite ville.

Situation

La médina d'Essaouira, les remparts d'Essaouira, le port de Mogador

La médina est située au nord ouest de la ville actuelle (nouvelle ville), ses remparts fond preuve de résistance aux vagues au jour où l’on est. la Skala reste un grand témoin de les équipements militaires de la ville avec ses canons pointés sur la côte, ils attirent la curiosité des visiteurs de la ville ce qui empêche pas de prendre des clichés de souvenir.

Cosmopolitisme multiculturalisme

Au nord de la Kasbah on peut apercevoir des bâtiments qui faisaient office de demeures de l’ambassade américaine et française. Ce quartier prestigieux à permis l’entretient de tous types de commerces et accueillir des personnalités importantes, cela est du à sa proximité du plus grand port au Maroc en XIX.

alt=

En effet, le port d’Essaouira ( appelé le vieux port aujourd’hui) jouait le rôle du carrefour entre l’Afrique centrale et le royaume chérifien, ce cosmopolitisme a permis l’émergence d’une nouvelle communauté, c’est la communauté africaine, à savoir des sénégalais, des maliens et d’autres populations apportées par le commerce.

Essaouira compte également une communauté juive importante, ils sont principalement des artisans et commerçants. Le Melah d’Essaouira est venue s’ajouter à la médina avec les modifications de 1807, il a accueillit l’ensemble de la communauté juive qui devenait importante.

Les portes d’accès de la médina

On peut accéder à la médina via ses quatres portails, Bab Sbaa, Bab El Manzah, Bab Marrakech et finalement Bab Doukal. Au nord de la ville la porte Ouest appelé Bab Sbaa (porte du lion), elle facilite l’accès au centre de la médina du trafic important venant du port qui est à quelques pas de la kasbah séparant la médina du port des pêcheurs, pas loin la porte de El Manzah fait office de raccourcis permettant l’accès à la médina en traversant l’horloge. A l’Est de la médina, la porte de Marrakech se voit prendre le rôle de l’entrée des avenants des autres régions notamment ceux venant de Marrakech, de cela elle a pris son appellation. Finalement la porte de Doukkala, probablement parce qu’elle donne vers la direction de la région de Doukkla (Chiadmaa).

Sauvegarde de l’histoire

La médina d' d Essaouira

La médina reste incontestablement le témoin vivant sur l’histoire de la ville d’Essaouira, le visiteur peut revivre l’histoire rien qu’on déambulant ses quartiers. Ses maisonnettes faite sur mesur pour accueillir une population venue des trois coins de la région. Le signe BARAKAT MOHAMMAD gravé sur les portes de la médina vient souder ses nouveaux habitants et leurs familles sur une identité locale faisant leurs alégance au Sultan.

La médina d’Essaouira est inscrite patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 2001.

Histoire d’Essaouira

Réseaux sociaux

  • Facebook
  • Google
  • Youtube
  • Essaouira sur la carte

    Agenda

    septembre 2017
    LMaMeJVSD
    « mai  
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930